Comment créer son propre idole ?!

Certains adorent la création des idoles, ils aiment apercevoir des idoles glorieuses, sinon ; ils en créent à partir de leur imagination. Si toi-même tu es amateur de la création des idoles, la recette te sera très simple.

Amène une personne et mets là dans un endroit plutôt haut horizontalement, un piédestal par exemple. Ainsi, sélectionne sa zone de déplacement par une corde rouge.. et exécute ce qui suit :

Justifie chacune de ses erreurs en disant : « Bien sûr qu’il ne l’a pas fait exprès » en ne demandant surtout pas de clarifications, car bien entendu il ne l’a pas fait exprès.

Demande auprès des autres des explications de ses dires avec des interprétations multicolores si ses expressions étaient ambiguës, compréhensibles ou à tord sans autant lui (l’idole) demander des explications. Laisse le tranquillement sur son piédestal sans dérangement. Utilise la citation « Son discours  était mal interprété » au lieu de « Son discours n’était pas clair ». Mieux vaut que les masses changent leurs façons de compréhensions que lui demander une clarification.

Exagère dans la description de toute bonne action faite par lui pour qu’elle apparaisse comme un miracle ou bien quelque chose de surhumaine.

Décrit son quotidien ordinaire par l’adjectif de la modestie et l’humilité. « Oyez oyez.. Il mange avec les gens, il boit aussi.. Alors que la grande surprise est qu’il fait ses besoins les toilettes comme nous.. Ô comme nos dieux sont modestes ! »

Si quelqu’un a eu l’envie de le rendre sérieusement en question, le critiquer.. Montres au doigt avec vive allure vers la corde rouge et dit « Interdit de s’approcher et de photographier ! ». Vous allez bien entendu les stéréotyper de traitres, minorité avec un agenda étranger ou bien de faux citoyens déguisés pour semer la zizanie « Fitna » et ainsi de suite, pour que la critique devient un crime et un acte d’irrespect..

Murmures toujours en répétant l’incantation « Nous sommes des êtres humains, nous faisons tous des erreurs ! ». Pour ainsi le faire apparaitre auprès des gens comme un simple être humain sans autant avoir l’audace de montrer au doigt une de ses erreurs qui affirment son humanité. Chaque parole et acte ne peut qu’être correcte et l’erreur se doit d’être interprété comme la source de la sagesse et la nécessité du moment historique.

Ainsi, tu auras créé une idole en six étapes, avec un potentiel et moyens de bord très simples : un être humain, un piédestal et une corde rouge. Prends très bien soin de lui.. !

Cependant, l’obligation exige que vous deviez savoir que malgré tout, il a une date de péremption.. Oui ; exactement. Puisque le piédestal n’endure pas éternellement.

Le piédestal n’est pas flatteur, il ne tolérera point le poids croissant !

Donc, si tu apprécies quelqu’un, prends toutes les mesures pour qu’il ne se transforme pas en une idole car, la casse sera son inévitable destin.

_____

Traduction libre depuis : كيف تصنع صنمك الخاص؟! – وائل عادل

Résurrection des textes 2

Oyez, oyez bons internautes ! Voici la fameuse ( ? ) série qui est à son deuxième épisode suite au premier  » Résurrection des textes  » qui, malheureusement était publié un vendredi matin spontanément sans avoir à programmer puisque l’excitation n’attend point.

Une fois n’est pas coutume, du point que c’est pour les autres.. Ici, c’est officiellement une coutume, donc cette deuxième série est aussi publié un vendredi matin, Wouhou (le spell checker de Google me suggère pour Wouhou : Chouchou, Ouïghour, Yoghourt, Cachou).

C’est bien, plus de 10 liens sortant dans la 1ere série puisque je le veux (techniquement + artistiquement parlant).

Pour ce qui est du contenu des articles, je sais que c’est.. comment dire? Ah ouais, limite médiocre. Ici, chez Fajr Breeze, on a du style.. Tout bon débutant est remarquablement médiocre. Moi, je ne suis pas débutant, point ; retour à la ligne.

Cool, cool, cool.. Donc, voici le top ten de mes autres articles qui se trouvent sur mon blog arabe :

Il me reste encore d’autres articles, donc c’est au-delà d’une série binôme que j’avais excepté au début..

Bon ben, à la prochaine.  :)

HAPPY TOGETHER
The Turtles

Imagine me and you, I do
I think about you day and night, it’s only right
To think about the girl you love and hold her tight
So happy together

If I should call you up, invest a dime
And you say you belong to me and ease my mind
Imagine how the world could be, so very fine
So happy together

I can’t see me lovin’ nobody but you
For all my life
When you’re with me, baby the skies’ll be blue
For all my life

Le saviez-vous ?

Non, vous ne le saviez pas. Mais ne vous inquiétez pas tout de même, puisqu’en lisant les phrases qui suivent, vous le sauriez justement et clairement.

En effet, je fais l’annonce d’un nouveau blog arabophone (désolé pour les francophones, la balle est chez la langue maternelle) que j’ai décidé de créer hier.. Réflexion-Action, vite fait, 5 minutes de réflexions, donc je me suis mis à chercher comment y faire, donc je l’ai créé après quelques instants.. La spontanéité est à la page.

Pour ce qui est de la plateforme que j’ai pensé utilisé, c’était bien sûr celle de ce blog, WordPress.com.. Le hic, c’est qu’elle est limitée à la limite (Mesures de sécurité disent-ils, mais bien sûr, tant que la chèvre vole elle aussi -Tart Me3za-) en contradiction avec sa jumelle WordPress.org qui est hébergée manuellement chez le serveur de l’utilisateur, donc libre à lui de lui faire subir n’importe quel teste nucléaire.. Jusqu’ici, pas de problème. Mais non, je n’ai pas assez de temps ces jours-là pour installer manuellement, fouiller dans du PHP ainsi que de l’HTML, j’ai assez de trucs à faire (Je ne me la raconte pas, quand on a des examens, ben on a des examens, il faut s’y habituer, ainsi que pour la vie réel  » IRLIn Real Life « , il y a tant de chose à développer et tout et tout..)

Donc donc donc (Non, ce n’est pas triplé par erreur gentils moussaillons, hein :), j’ai opté bel et bien vers celle de Google, la plateforme de Blogger bien sûr qui est plutôt ouverte autant dire, plus libérale que conservatrice en parlant du bidouillage avec unexemple.blogspot.com comme adresse en ce qui concerne les blogs de ses utilisateurs.

Après tout, pourquoi ce titre pour un tel billet dont aucune information précieuse ni cruciale n’a été donnée !?

Prêts, les enfants ?

Oui, Capitaine !!!

J’ai pas entendu…

Oui, Capitaine !!!

Hoooooooooo

J’y réponds tout ça simplement que c’est le nom de mon nouvel blog en  arabe, هل تعلم؟ = Le saviez-vous ? = Did you know?.

Vous ne pouvez pas prétendre comprendre quelque chose parfaitement
tant que vous n’êtes pas capable de l’expliquer à votre grand-mère.
Albert Einstein

Oui, c’est un blog relatant les différentes questions qui commencent par ‘Saviez-vous que.. ? », mais ici, je me concentre sur la simplicité des billets, qu’ils soient clairs, simples et cool à la fois. Comme je l’explique dans le 1er billet de bienvenue là-bas (Le début d’une nouvelle aube – بداية فجر جديد).

Sans hésitations, voici le lien vers mon petit chouchou:

هل تعلم؟ – Le saviez-vous ?

Résurrection des textes

Bon OK, j’avoue. Avant mon premier article, celui de la bienvenue (Je blogue, donc je suis), j’avais réfléchi pleinement à faire du copier-coller de mes anciens articles français qui se trouve sur mon blog arabe, puis ainsi les supprimer de leurs sources pour faire genre « Mon blog ne vient pas de débuter son aventure, il est bel et bien ici depuis les nuits des temps ». Mais enfin non, au lieu de faire que du copiage (même si ce sont mes textes à moi. Quoi ? C’est bizarre ? Je suis trilingue bilingue je  vous dis !). Donc, pour ne pas faire tâche autant qu’augmenter les backlinks vers la version arabe de Fajr Breeze, j’ai pris l’énorme décision plaisir de faire le recueil des liens de mes articles francophones le temps de faire de nouveaux propres à notre temps, alors une petite série nommée « Résurrection des textes » composé de 10 liens sortant ne fera pas de mal, surtout que j’ai perdu un bon nombre d’articles suites à mon rejet de canablog, une série binôme sans exagération.

Bon, trêve de faire Kévin le kikoolol dès le début, je commence, bismi-Llâh :

(Sapristi (le juron  à la mode de l’âge des lumières), je dois rechercher mes articles depuis mon premier billet pour les classer.. Mieux vaut tard que jamais)

Donc, c’est cool. Les 10 premiers (le 9eme point pointe  vers 3 mini-posts) articles publiés sur Fajr Breeze version arabe sont là.

J’ai hâte de finir cette série pour entrainer mes doigts ainsi faire du remue-méninges sic brainstorming (Je ne l’ai jamais fais) si pas d’inspiration (Euh, j’écris pour le plaisir, non pas pour justement le but d’écrire..).

I FEEL GOOD
James Brown

Whoa-oa-oa! I feel good, I knew that I would, now
I feel good, I knew that I would, now
So good, so good, I got you

Whoa! I feel nice, like sugar and spice
I feel nice, like sugar and spice
So nice, so nice, I got you